HarryPotter&Twilight Index du Forum
 
 
 
HarryPotter&Twilight Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

les aventures d'Harry potter

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    HarryPotter&Twilight Index du Forum -> Fictions -> Harry Potter
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jasper Cullen
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 226
Localisation: lons
Masculin Lion (24juil-23aoû) 兔 Lapin

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 19:12:44 (2009)    Sujet du message: les aventures d'Harry potter Répondre en citant

Chapitre 1 : Rentrée écrit le 18/06/2009
James, Albus et Rose étaient dans le train qui les emmènerait à Poudlard. Ils avaient eu beaucoup de mal à se trouver un compartiment de libre. Finalement, ils se sont mis avec les deux amis de James, Mark et Jules. Tous deux à Gryffondor en même année que James. Pour la troisième fois du trajet, la "dame aux bonbons" circula à travers les compartiments. Tout le monde se précipita dans le couloir plutôt étroit du train. Albus était absorbé par tous ces élèves quand une voix sonore retentit dans le train : "Plus que une heure avant l'arrivée Gare de Pré au Lard, mettez vos robes de sorciers !". James avait déjà enfilé la sienne :

- Je vous l'avais bien dit. Qu'il fallait mettre les robes !
- Et alors ? répondit Albus. Tu te crois plus intelligent que nous parce que tu l’as mise cinq minutes avant !
- Eh, doucement futur Serpentard. Je dis juste que je vous avais prévenu.
- J'irais pas à Serpentard ! J'irais à Gryffondor !
- Tu iras là où le Choipeau l'aura décidé, répliqua la jeune Weasley, et en effet il y’a de grandes chances pour que ce soit chez Gryffondor.

Alors que les trois ne cessaient de se disputer, la voix retentit de nouveau : "Nous voilà arrivé, bonne rentrée à tout le monde !" Tous les élèves descendirent du train de la cohue générale. "Par ici les premières années, allez allez, dépêchons !" criait la voix grave de Hagrid, le garde chasse.
Tout le monde était arrivé. Les élèves étaient tous assis autour des quatre longues tables de la Grande Salle, une pour chaque maison : Gryffondor, Serdaigle, Poufsouffle et Serpentard. Sauf les premières années étaient debout attendant qu'on les répartisse. Ils étaient émerveillés par la beauté de cette salle. Albus le savait de par son frère, mais il fut tout de même époustouflé. Les élèves regardaient avec des yeux pétillants le plafond de la salle, celui ci était noir, plein d'étoiles brillantes et des bougies flottaient à quelques mètres du sol juste au dessus des tables. Une fois qu'Albus ait fait le tour de la salle des yeux, il aperçut à l'autre bout la table des professeurs. Les seuls qu'ils connaissaient étaient la directrice, Mrs McGonagall, ainsi que le professeur de potion, Horace Slughorn. Mrs McGonagall étant donc la directrice de Poudlard, c'est Mr Flitwick qui est devenu l'adjoint et qui par conséquent s'occupera de la répartition. Le Choipeau ayant fini sa chanson sous les applaudissements, la répartition put commencer.

- Bien je vais vous appeler un par un, vous viendrez vous asseoir sur ce tabouret, le professeur de sortilèges montra un vieux tabouret de la main. Je vous poserai le Choipeau sur la tête et finalement, vous rejoindrez la table de votre maison. M'avez vous bien compris ?

Un silence régnait parmi les premières années.

- Je répète, m'avez vous bien compris ?
- Oui ! disent-ils d'une même voix.
- Bien, très bien, je préfère ça. Commençons, Wyclef Andromeda.

Un garçon, de taille moyenne, blond, les cheveux longs s'avança d'un pas décidé vers le tabouret :

-Hum, bien je vois là de bonne qualité, qui sont notamment très visibles chez les Poufsouffle !

Un brouhaha s'éleva de la table des Poufsouffle tandis que Wyclef alla s'asseoir. Les élèves passèrent ainsi sur le tabouret et furent envoyer dans les différentes maisons.

- Plus que trois dernières personnes : Scorpius Malefoy

Le Choipeau à peine posé :

- Serpentard !
- Potter, Albus.

Celui ci s'avança timidement vers le Choipeau.

- Hum oui, du courage, beaucoup de courage, comme ton père... Harry Potter… celui qui a terrassé Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom... Gryffondor !

Tous les Gryffondor c'étaient levé pour accueillir le fils du plus grand sorcier du monde.

- Un peu de silence, un peu de silence ! Et pour finir, Rose Weasley.
- Encore une Weasley, je ne les compte plus, en tout cas, ils sont tous passé par... Gryffondor !

Tous les élèves étant réparti, le directeur put commencer son discours :

- Bien, maintenant que tout le monde est répartit, je vous souhaite à tous bienvenu pour une nouvelle année d'apprentissage de la magie dans notre école Poudlard. Je tenais juste à vous dire que Rusard m'a rappelé qu'il est interdit d'avoir toutes sorte d'objets venant de chez "Weasley Farce pour Sorcier Facétieux". Demain le professeur Flitwick vous distribuera vos emplois du temps. Mais maintenant je vous souhaite à tous un bon appétit !

Ainsi, des dizaines de mets plus succulent les uns que les autres apparurent sur les tables. Deux heures plus tard, tout le monde ayant mangé à sa fin, ce fut l'heure de monter dans les dortoirs car demain, c'est repartit.


Chapitre 2 : Nouveaux pouvoirs

Harry et Ginny étaient rentrés chez eux. Ils habitent une maison dans Londres, à côté du ministère de la magie (Kingsley est devenu ministre). Harry est chef du bureau des aurors et Ginny est médicomage à l’hôpital Ste Mangouste. Depuis la chute du Seigneur des Ténèbres il y a de cela dix neufs ans la vie était agréable pour Harry Potter. Ce dernier, après avoir vaincu Lord Voldemort s’est découvert de nouveaux pouvoirs : après des heures carrées d’entraînement il était capable de faire de la magie sans baguette, il pouvait faire ce qu’il voulait par la pensée, et savait désormais très bien fermer son esprit : Harry est un mage blanc. De plus avec beaucoup d’effort il était devenu un très bon légilimens ainsi qu’un animagus. Il pouvait se transformer en lion.
Tous ces différents pouvoirs se sont manifestés le lendemain de sa victoire face à Voldemort : lorsqu’il s’est réveillé Harry est descendu directement dans la Grande Salle pour prendre son petit déjeuner. Il fut accueilli par nombres applaudissements. Après s’être frayé un chemin à travers la foule venue l’accueillir Harry s’assit à la table de Gryffondor, Ginny était déjà là ainsi que Ron et Hermione. Il s’était assit à côté de Ginny, celle-ci lui dit bonjour et lui demanda de lui passer les pancakes :

- Salut Harry. Ah tiens, est-ce que tu pourrais me passer les pancakes.
- Oui, bien sur. Répond celui-ci.

Là, il fit quelque chose qui lui parut complètement absurde, il les appela par la pensée. Mais contre toute attente, les pancakes s’élevèrent dans le ciel et l’assiette s’arrêta devant une Ginny abasourdit. Ron et Hermione ayant suivis toute la scène :

- Ouah… ! Comment t’as fait ça ? Beugla un Ron dont les yeux sortirent de leur orbite.
- Euh, Harry commença Hermione, qu’as-tu fait hier soir ?
- Rien, je suis monté me coucher mais je n’ai dormis qu’une heure. Pourquoi ?
- Et rien d’autre, raconte nous exactement ce que tu as fait après être partis de la Grande Salle.
- Bah, j’ai mis ma cape d’invisibilité, je vous ai trouvé, ensuite on est allé voir Dumbledore, son portrait. Après notre entrevue je suis monté dans les dortoirs et… oui, il m’est arrivé quelque chose d’étrange.
- Oui, continue l’encouragea Hermione.
- Après avoir enlevé ma robe, ma baguette est tombée. Au lieu de la ramasser, j’ai dis « Accio Baguette » et là, elle est venue se poser dans mes mains.
- Il y'a bien eu autre chose ? Non ?
- Non, pourquoi ? demanda Harry agacé.
- Réfléchis ! Ce matin par exemple …
- Non, rien de …à moins que …
- Oui …
- Hermione, si tu le coupes à chaque fois qu'il aligne trois mots, on ne saura jamais ! répliqua Ron
- Merci, lui sourit Harry, donc j'allais dire, quand je me suis réveillé, une sorte d'aura dorée m'entourait …mais comme çà a duré à peine une minute, je me suis dit que c'était la fatigue.
- Harry, je crois que tu es un mage ! dit Hermione tout excitée.
- Un quoi ? S'exclamèrent Ron et Ginny d’une même voix.
- Un mage.
- Mais non, c’es imp…
- Écoutez moi, normalement un mage découvre que ses pouvoirs sont différents des autre vers l’âge de quatorze ans. Mais toi Harry tu en as dix-sept.
- Donc, c’est bien…
- Laisse moi finir. Comme je le disais on les découvre, normalement à l’âge de quatorze ans. Si toi Harry, c’est plus tard, c’est parce que Voldemort ne t’as pas laissé le temps de les découvrir. Non, non, voyant la tête de ses amis, il ne l’a pas fait exprès : tu as subit plus d’épreuves que n’importe qui, le meurtre de tes parents, la Pierre Philosophale, la Chambre des Secrets, la trahison de Pettigrow, la Coupe de Feu, Ombrage, le ministère, la gazette, Rita, l’année dernière le passé de Voldemort, l’attaque des mangemorts et finalement cette année, les Horcruxes, se déplacer sans cesse, la mort de Lupin et Tonks. Tout ça pour arriver finalement à il y a trois heures où tu as vaincu Voldemort. Pendant tout ce temps tu n’as eu de repos… jusqu’à cette nuit. Pendant tout ce temps, tes pouvoirs n’ont pas eu le temps de se montrer… jusqu’à cette nuit. Evidement, tout ceci n'est qu'une hypothèse …qui devrait pouvoir se vérifier ! Venez ! Suivez-moi !


- Où ça ! Je n'ai pas fini de manger, se plaignit Ron.
- Tu te goinfreras plus tard. Répondit Hermione. Pour l'instant, on va à la bibliothèque.
- Oh non ! Je reste ici !
- Comme tu veux, on n'a pas besoin de toi !

Ron se renfrogna mais préféra suivre ses amis plutôt que de finir de manger tout seul.
Sur le chemin de la bibliothèque, nos trois héros accompagnés de Ginny ne pouvaient faire dix pas sans qu'une horde d'élèves ne viennent les accueillir, les féliciter, les remercier et prendre quelques photos. Et ce, jusqu'à leur destination. Harry dut jeter un sort de blocage pour que personne ne puisse rentrer dans la bibliothèque.

- Comment as-tu fait ça ?
- Je ne sais pas, là n'est pas la question. Que veux-tu nous montrer ?

Perplexe, Hermione le regarda en levant un sourcil puis se dirigea vers un rayon. Elle y chercha pendant plus de cinq minutes quand ...

- Ca y est, j'ai trouvé ! Venez.

Harry, Ron et Ginny se mirent derrière elle et virent le titre du livre "Mages, tout ce qu'il faut savoir" par ...

- Albus Dumbledore ! s'écria Harry.
- Doucement Harry, le réprimanda Hermione.
- Tu veux dire que c'est notre directeur qui a écrit ça ?
- Perspicace Ronald !

Celui-ci fit une grimace à Hermione qui avait ouvert le livre. Elle le feuilleta un petit moment lorsqu'elle trouva le passage qu'elle chercha.

- Voilà !

"Un mage prend possession de tous ces pouvoirs entre treize et quinze ans. Attention, cela ne veux pas dire qu'il les maîtrise, mais que son corps à conscience de se surplus d'énergie qu'il doit apprendre à gérer. Et lorsqu'il en a conscience, nous le savons car un halo de lumière dorée représentant notre énergie nous entoure pendant quelque seconde. Plus celui ci est dorée plus notre énergie est importante et par extension nos pouvoirs. Ce fait ne peut survenir que si nous sommes éveillés. Pour apprendre à maîtriser cette énergie, beaucoup de concentration est requise. Un mage qui ne contrôle pas son énergie est un danger pour les autres, ainsi que pour lui. En moyenne, nous maîtrisons cette énergie en une année. Une année d'entraînement quotidien et de concentration, mais aussi vider son esprit, ne pas s'énerver ...
Cependant, il y a toujours des exceptions. Bien que celles ci soient rares, elles sont présentes. Elles sont toujours dues à la même chose : un ou une succession d'évènements traumatisants. Cela varie en fonction des personnes, de leurs caractères et de leurs sentiments.
Par la suite, soit la personne concerné a oublié ce qu'elle a dû endurer et prend connaissance de ces pouvoirs à cette occasion (Cf. premier paragraphe), soit cette personne est devenu trop faible pour que son corps ne supporte une énergie encore plus imposante et difficile à maîtriser (Cf. premier paragraphe)"

Tous avaient été absorbés par la lecture ...si bien qu'ils avaient la bouche ouverte. Personne n'osa parler, de toute façon tout était dit.
Se rappelant que le train partait dans deux heures, ils décidèrent de monter faire leur valise.
Harry l’ayant fini en très peu de temps, il descendit dans la salle commune où Ginny était là, toute seule à lire un magasine. Harry ne savait pas s’il devait continuer ou s’il devait remonter. Mais qu’il est pu faire quoi que ce soit, Ginny s’était retourné :

- Qu’Est-ce que tu fais planté dans les escaliers ?
- Euh… rien, je… euh… Réfléchissait-t-il

Voyant qu’il ne pouvait mentir :

- Bah, euh… je me demandais si j’avais le courage ou non de venir te voir.
- Et pourquoi tu ne l’aurais pas eu ?
- Je pensais que tu ne voudrais plus me voir après que… enfin… cette nuit…
- Harry, ce n’est pas de ta faute. Fred savait parfaitement à quoi il s’attendait.
- Oui, mais…
- Il n’y a pas de mais. Ce n’est pas de ta faute. Sinon puisque tu te demandais si oui ou non t’allais venir, tu voulais me demander quelque chose ?
- Euh, écoute.

Il alla s’asseoir à côté d’elle, lui prit la main et lui dit :

- Écoute moi sans m’interrompre s’il te plait. Bien. Je sais que je t’ai fait souffrir et que tu dois m’en vouloir, c’est normal et tu en as parfaitement le droit. Je me suis rendu compte que j’ai réagis comme un parfait idiot en te disant, l’année dernière, qu’il fallait qu’on se sépare. Je pensais que si nous étions ensemble Voldemort se servirait de toi pour m’atteindre. Mais même si nous n’étions plus ensemble pendant tout ce temps, je n’ai jamais cessé de t’aimer. Pendant toute cette année, j’ai toujours éprouvé de l’amour pour toi, et que nous soyons ensemble ou pas n’aurais rien changé car Voldemort pouvait se servir de mon esprit comme bon lui semblait : tu étais en danger de la même manière. Tout ça pour te dire Ginny que je suis tombé amoureux de toi dès la première fois que je t’ai vu et que je t’aime toujours.

Après ce monologue, Ginny ne savait pas quoi dire et se contenta de se jeter dans ses bras. Ils s’embrassèrent langoureusement pendant ce qui leur semblait une éternité, quand :

- Hum, hum…

Ron était descendu et avait trouvé Harry allongé sur le canapé Ginny sur lui.

- Ron tu arrives toujours quand il ne faut pas ! dit Ginny furieuse contre son frère. Et je te préviens, que tu le veuilles ou non, Harry et moi on sort ensemble, alors ne m’embête pas avec ça !

Ron ne put s’empêcher de rigoler, Harry expliqua à Ginny :

- C’est Ron qui m’a suggéré l’idée d’aller te parler.
- Non, c’est impossible. Pas le Ron que je connais !
- Et pourquoi ? Se renfrogna l’intéressé. Tout le monde peut changer !

Harry et Ginny éclatèrent de rire.
Les deux amoureux passèrent le reste de la matinée à se promener dans le parc en profitant du soleil et en se demandant ce que Harry ferait l’année prochaine.





Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 19:12:44 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rubi Strayton
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2009
Messages: 222
Localisation: In the dark
Féminin Poissons (20fev-20mar) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mer 26 Aoû - 05:06:33 (2009)    Sujet du message: les aventures d'Harry potter Répondre en citant

Waouhhhh j'adoore





Revenir en haut
Jasper Cullen
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 226
Localisation: lons
Masculin Lion (24juil-23aoû) 兔 Lapin

MessagePosté le: Sam 7 Nov - 12:42:08 (2009)    Sujet du message: les aventures d'Harry potter Répondre en citant

voila la suite j'espere que ca vous plaira

Chapitre 3

Finalement Harry avait fait une école d’auror et avait très vite gravis les échelons. L’une de ses principales tâches fut de retrouver les mangemorts en fuite. Ce qu'il fit avec brio. Il vécu chez Mrs Weasley jusqu’à la fin de ses études et demanda la main de Ginny après sa remise de diplôme.
Le soir même, il avait tout préparé : en sortant de la salle de bain, Ginny allait trouver des pétales de roses qui la mèneraient jusque dehors où une limousine l’attendait. Cette limousine la conduisait au bord d’une plage où se trouvait une petite table éclairée d’une chandelle. Ce fut Harry qui lui ouvrit et qui la conduisit à table. Une fois le dîner finit, il lui prit sa main et lui dit :

- Ginny, je t’ai aimé dès la première fois que je t’ai vu, je suis tombé amoureux. J’ai réussis à avouer mes sentiments seulement en sixième année et depuis ils n’ont cessé d’augmenter. Aujourd’hui, j’ai vingt trois ans et je t’aime comme jamais je ne pourrais aimer. Tu es la personne qui compte le plus à mes yeux. Ginny, veux tu m'épouser. Il sortit une petite boîte en écrin avec au milieu une bague en or, fine, sertie d'une pierre rouge.

- Oh, Harry... oui, bien sur. Oui, je le veux. Elle sauta dans ses bras et s’embrassèrent pendant ce qui leur semblait être de longues heures.

Aujourd’hui, ils vivent ensemble et ont trois enfants.
Harry est rentré tôt du ministère ce soir là. Lorsqu’il rentra chez lui Ginny lui dit qu’elle venait juste d’envoyer une lettre à Albus et à James. Lorsqu’ils étaient à table avec Rose, un hibou du ministère toqua à la fenêtre. Harry alla lui ouvrir et lui prit sa lettre. Celle-ci était bleu : donc urgente. L’oiseau s’en alla dans la nuit. Lorsqu’il ouvrit la lettre il fut étonné de ce qu’elle contenait. Ginny lui prit des mains et la lut :



Cher Mr Potter, ceci est un courrier extrêmement urgent qui vous est adressé. J’ai eu une visite, pour le moins inattendue, et je dois absolument m’entretenir avec vous et cette personne. Je vous attends dans les plus brefs délais dans mon bureau,

Cordialement,
Avec toutes mes salutations les plus distinguées,
Kingsley Shackelbot
Ministre de la magie.



- De quoi s’agit-il à ton avis ? Questionna Ginny
- Aucune idée, je trouve ça bizarre, à cette heure là. Je vais y aller tout de suite. C’est peut être grave.
- Oui mais fait attention à toi, et fais vite.

Harry transplana au ministère et toqua à la porte du ministre. Lorsqu’il entra, il leva sa baguette immédiatement : un Mangemort se trouvait assis sur un fauteuil face au ministre. Ce Mangemort n’est autre que Lucius Malefoy.

- Je vous prie Mr Potter, auriez vous l’obligeance de baisser cette baguette, s’il vous plait.
- Bien sur Kingsley, enfin Mr le Ministre. Harry avait oublié que Lucius n’était plus qu’un ancien Mangemort.
- Bon maintenant vous comprenez pourquoi je vous fais venir si tard. Déclara Kingsley. Mr Malefoy a des révélations à nous faire et il voulait que vous soyez présent pour les entendre.
- Dans ce cas, je pense que vous pouvez y aller Lucius. Dit Harry

Lucius ne savait pas trop par où commencer, ce qu’il allait annoncer était un grand danger, pour tout le monde, principalement pour lui, mais encore plus pour Potter. Il décida d’aller droit au but :

- Le Seigneur des Ténèbres est de retour ...










Revenir en haut
MSN
Jasper Cullen
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 226
Localisation: lons
Masculin Lion (24juil-23aoû) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mar 10 Nov - 20:39:29 (2009)    Sujet du message: les aventures d'Harry potter Répondre en citant

Chapitre 4 :

- Le Seigneur des Ténèbres est de retour...

Lucius avait dit ça d'une toute petite voix, comme s'il s'attendait à un malheur. Il a raison :

- N’importe quoi, c’est impossible, je l’ai tué. Pendant que les mots sortirent de la bouche de Harry, il savait tout de même qu’avec Lord Voldemort, ça pouvait ne pas être impossible.
- C’est pourtant la vérité.
- Comment vous le savez ? Demanda Harry
- C’est simple comme bonjour : la Marque des Ténèbres.
- Elle s’est mise à chauffer ?
- Bien Potter, vous savez ce qu’est la marque, dit Malefoy un rictus dans la voie.
- Faites attention à vous !
- Je devrais avoir peur de toi, Potter ?
- Oui, en effet !

Lucius plongea sa main à l'intérieur de sa cape mais Harry avait anticipé et il pensa fort "Accio baguette" et la baguette de Malefoy atterrit dans sa main en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « Merlin ».

- Du calme messieurs, du calme s’exclama Kingsley.

Harry et Lucius se regardèrent, échangèrent un regard qui voulait en dire long sur ce qu’ils ressentaient l’un envers l’autre.

- Bon, continuez. Savez-vous autre chose ? Avez vous d’autres réponses que votre ...Marque ?
- Non, rien d’autres. Mais la Marque est clair, il est ou sera bientôt de retour ! C’est la vérité !
- Et pourquoi nous le dire ? N’êtes-vous pas fidèle à votre maître ?
- Je n’ais pas de compte à vous rendre. Je fais ce que je veux.
- Vous voulez allez à Azkaban peut-être ? Dans ce cas vous allez devoir vous expliquez.
- Je ne veux plus le servir. Je vous ais dit ce que je savais, maintenant je veux être mis sous la protection des membres de l’Ordre.
- Cette organisation n’existe plus depuis la mort de Voldemort.
- Dans ce cas je pense qu’il faudrait peut-être la remettre sur pieds !
- Ce n’est pas à vous de juger. Qu’en pensez-vous Kingsley ?
- C’est intéressant, mais j’en doute. Voldemort est bel et bien mort.
- Vous n’écoutez donc jamais quand on parle ! Il est de retour ! Le Seigneur des Ténèbres est vivant !
- Bon dans ce cas, admettons que je vous crois, que suggérez-vous, Mr Malefoy ?
- Je suggère que nous réorganisions l’Ordre et qu’on forme, disons plus spécifiquement, les jeunes de Poudlard !
- Ridicule, persifla Harry. On ne peut revenir du Royaume des Morts. C'est impossible.
- Le Seigneur des Ténèbres aura trouvé un compromis ! s'exclama Lucius. Bon écoutez moi Mr Potter, ne nous énervons pas, nous sommes du même côté, je vous assure. Tout ce que je veux, est la même chose que vous. J'ai un petit fils qui porte le même nom que moi. Ce nom tant craint. Et je ne veux pas que Vous-Savez-Qui en fasse son adepte. J'ai fait l'erreur une fois, mais pas deux !

Lucius tendit la main vers Harry qui le regarda étonné.


- Bon, Mr Potter je pense que nous devrions prendre Mr Malefoy au sérieux, après tout il ne serait pas venu au ministère pour nous dire bonjour. C’est quand même le Mangemort le plus recherché.
- Ex, ex-Mangemort !
- Oui bon, si vous voulez.
- Je suis d’accord Kingsley. Admit Harry. Il prit la main de Lucius et la serra. Reformons l'Ordre et je vais voir ce que je peux faire au niveau des aurors.
- je vais m'en occuper Harry. Mr Malefoy, nous verrons ce que nous ferrons de vous lors de la prochaine réunion.
- Oui, mais en attendant, qu’est ce que je vais faire. Lorsqu’on trahit le Seigneur des Ténèbres, il ne nous reste plus beaucoup de temps à vivre !
- Vous allez venir chez moi. C’était Harry qui avait parlé.
- Comment ? demanda Lucius.
- Vous n’avez pas compris ? Vous allez venir chez moi et vous allez dire à Drago de venir aussi. Je pense que Voldemort s’en prendra aussi à lui et sa famille. Ma maison est assez grande pour vous quatre.
- Nous quatre ?
- Vous, Narcissa, Drago et sa femme. Comptez sur vos doigts, je pense que seulement quatre vont se lever !
- Ne me prenez pas pour un idiot Potter !
- On se calme. On se calme et on se respecte ! Je vais demander au vigile de nuit d’aller chercher Drago et sa femme. Intervint Kingsley.

Quelques minutes plus tard, Kingsley était déjà remonté et Letro -le vigile- toqua à la porte. « Entrez ». Sur le seuil de la porte se trouvait Drago, Liliane (sa femme) et Narcissa. Cette dernière fut prévenue par hiboux.

- Qu’est ce que c’est que ce cirque ! S’exclama Drago. Qu’on m’explique ! Potter, qu’est ce que tu fais là ?
- Je vais tous vous expliquer, ou plutôt, Lucius va tout vous expliquer.

Après quelque minute, Letro était redescendu depuis longtemps, tout le monde fut au courant et ils remercièrent tous Harry. Celui ci fut étonné, mais après tout, tout le monde peut changer ! Après avoir échangé quelques mots avec Kingsley, Harry et ce dernier avait décidés que le plus tôt serait le mieux et que la réunion se tiendrait demain chez les Potter.
Il était deux heures du matin quand Harry, Drago, Liliane, Lucius et Narcissa transplanèrent devant chez Harry (même si la maison se trouve à côté du ministère, ça reste superflu, disons qu’elle se trouve dans Londres). Lorsqu’ils entrèrent dans la maison, Ginny était restée éveillée et demanda des explications très précises à Harry :

- Je peux savoir ce qu’ils font ici ? s’exclama Ginny !
- Euh ...bah ...au fait ...c’est que...

Finalement ce fut Lucius qui expliqua toute l’histoire et bizarrement, Ginny accepta plus facilement que prévu l’idée que quatre Malefoy dorment sous son toit. Elle monta faire les lits et Narcissa et Liliane montèrent l’aider laissant les trois garçons ensemble.


- C’est vraiment sympa ce que tu fais Potter. Dit Malefoy.
- S’il te plait Drago, appelle-moi par mon prénom.
- Sincèrement Harry, merci beaucoup.
- Drago a raison, déclara Lucius, merci.
- Y’a pas de quoi.

Les filles redescendirent pour prévenir que les lits étaient faits.

- Bon, demain il y aura une réunion, ici même.
- Une réunion ? Quelle réunion ? demanda Ginny.
- Une réunion de l’Ordre, on va le reconstituer. Demain, nous verrons qui le dirigera, les places que chacun de nous auront et quelles vont être les premières décisions ainsi que les premières missions de l’Ordre. Autant dire une grande journée en perspective. Je pense qu’il serait temps que l’on aille se coucher. Ah oui, sinon vous n’avez pas faim ou soif ?
- Non merci Harry.
- Non, ça va, merci.
- Ok, si vous avez besoin de vêtements propres on ira les chercher chez vous demain. En attendant, il y a une salle de bain qui communique entre vos deux chambres et on peut vous prêter des robes en attendant, si vous le souhaitez ?
- Moi je veux bien. Dit Liliane.
- Moi aussi s’il te plait. Ajouta Narcissa. Ne voyant aucune réaction chez son mari et chez son fils, elle répondit pour eux. Et ces deux messieurs en prendront aussi !
- Ok, je vais vous chercher ça. Montez, on va vous montrer vos chambres.

Une heure plus tard, tout le monde était lavé, propre, en pyjama. Et surtout, tout le monde dormait. Cette soirée avait été très épuisante, pour tout le monde...





Revenir en haut
MSN
Jasper Cullen
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 226
Localisation: lons
Masculin Lion (24juil-23aoû) 兔 Lapin

MessagePosté le: Dim 29 Nov - 21:09:13 (2009)    Sujet du message: les aventures d'Harry potter Répondre en citant

chapitre 5

Tout le monde avait du se lever tôt. Harry était allé chercher Ron, Hermione et tous les membres de l'AD. Les seuls qui étaient venus étaient Neville Londubat, Zacharias Smith, Luna Lovegood, Cho Chang et bien évidemment George. A neuf heures, tout le monde était présent dans le salon. Il y avait le ministre Kingsley Shackelbot, Minerva McGonagall, les professeurs Flitwick et Chourave ainsi que Horace Slughorn, Hagrid, Bill, Charlie, Pénélope, Mr & Mrs Weasley, Ron, Hermione et tous les autres membres de l’AD et quelques fidèles de Kingsley au ministère. Toutes ces personnes se tenaient dans le salon que Harry avait préparé pour l’occasion en utilisant une magie si puissante que Drago et Lucius en étaient restés les yeux ouverts lorsqu’ils l’avaient vu faire.

- Bien, maintenant que tout le monde est là la réunion peut commencer. Prenez place autour de cette table, je vous en prie. Dit Harry.
- Pouvons nous savoir ce que nous faisons tous ici ? Demanda M. McGonagall.
- On va tout vous expliquer professeur, mais chaque chose en son temps. Harry fit un geste avec les mains et un verre d’eau se posa de lui même devant chaque personne.
- Bon, nous pouvons y aller. Déclara Kingsley.
- Ah non, pas déjà, on vient juste de s’installer ! Avait rétorquait Georges avec un air de malice dans la voix

Une fois que tout le monde ait rigolé, Harry reprit les choses en mains :

- Je suis désolé de vous décevoir, mais si Kingsley et moi on vous a tous fait venir, ce n’est pas pour rigoler. Comme vous avez pu le voir nous avons des invités : Mr & Mrs Malefoy, Drago et sa femme.

Apparemment, personne ne s’en était aperçu et des réactions négatives s’ensuivirent. Harry y mit un terme en disant qu’ils avaient déjà perdu assez de temps. Alors il raconta les déclarations de Malefoy et les décisions qui s’en étaient suivis.

- Donc toutes les personnes qui sont ici autour de cette table sont toutes des personnes susceptibles de devenir les nouveaux membres de l’Ordre du Phoenix. Si quelqu’un ne veut pas en faire partit, qu’il se lève, qu’il parte et je le prierai de garder secret le peu de chose qu’il a entendu ainsi que le fait que l’Ordre du Phoenix est de nouveau apte au combat. Personne ne se leva. Bien, maintenant deuxième chose, s’il y a du monde qui connaît des personnes, de confiance bien évidemment, qui voudrait faire ou pourrait faire parti de l’Ordre qu’il le dise tout de suite. De nouveau, personne ne bougea.

- D’accord, dit enfin le ministre. Avant que l’on avance plus, je voudrais pousser plus loin les dires de Harry et faire signer à chacun de vous un document sur lequel il sera inscrit que vous êtes membres de l’Ordre et que vous jurez que tout ce qui y est dit ne sortira pas d’ici. Une fois signé, nous pourrons commencer. Je vais laisser le soin de réaliser ces papiers à Harry de telle manière qu’aucune magie ne puisse avoir d’effets dessus.

Une fois les documents faits et signés, la réunion put vraiment commencer.

- En premier lieu, il faut choisir sous quelle personne nous prendrons nos ordres. Moi, je ne vous le cache pas, j’ai tout de suite pensé à Harry.
- Nous sommes d’accord. S’exclama Hagrid.

Tout le monde approuva.

- Bien, Harry tu peux commencer à présider cette première réunion.
- Bien ...euh, merci ...merci à tous. Je ne m’attendais pas à ça ! Bon, nous allons commencer par faire des équipes. Ces équipes seront toujours les mêmes et auront un nom, ainsi qu’un chef désigné par les membres de son équipe. Bien, la première sera Hermione, Ron, Ginny, George et moi. La seconde sera les professeurs McGonagall, Chourave, Flitwick, Slughorn et Hagrid. La troisième, Kingsley et les cinq du ministère, excusez moi, je ne connais pas vos prénoms. La quatrième, Bill, Charlie, Pénélope et Mr & Mrs Weasley. Enfin, la dernière sera Neville, Zacharias, Luna, Cho et les quatre Malefoy. Ces équipes vous conviennent elles ? Bien, maintenant vous allez tous donner des noms à vos équipes et vous allez désigner un chef !

Ce fut fait en quinze minutes. L’équipe une s’appelait Gryffondor et bien entendu Harry était le chef. La deuxième s’appelle Poudlard, McGonagall en est le chef ; la troisième, c’est Le Ministère avec Kingsley à la tête. La quatrième à pour nom Le Terrier, Arthur la dirige. Et enfin la dernière se baptise Jongkind et Lucius est le chef.

- D’accord, maintenant que toute la paperasse est faite, je propose que nous réfléchissions par quels moyens nous pouvons trouver d’autres personnes qui pourraient se rallier à notre cause.
- En effet. Je pense tout d’abord que, comme précédemment, nous devrions nous occuper des géants.
- Je me propose avait dit Hagrid !
- Merci Hagrid mais avant toutes choses, nous devons réfléchir à comment s’y prendre, réplique Harry. Avez-vous des suggestions ?
- Toi et moi, on fera l'affaire, dit-il. Harry, tu es assez connu dans tout le monde, même dans celui des géants et moi je serais ton guide. De toute façon, si ça tourne mal tu es assez puissant pour nous faire transplaner, non ?
- Je pense que je peux y arriver.
- Mais c’est tout simplement du suicide ! C’était Molly qui avait parlée. Harry chéri, tu ne peux pas y aller tout seul, tu vas droit à la mort.
- Molly, je pense que Harry est beaucoup plus fort que tu le crois, déclara Arthur, je l’ai vu accomplir des choses que même Dumbledore n’avait jamais réalisé ; s’il le voulait, il pourrait tous nous prendre en duel, oui nous tous, et sortirent au la main. Harry est le plus compétent pour cette tâche et il ne sera pas seul, Hagrid est avec lui. Il ne lui arrivera rien du tout.
- D’accord, je m’incline.
- Bien, dit Kingsley. Quand, où, comment ?
- Le mieux serait bien entendu d’y aller dans les plus brefs délais, explique Marcus, un des membres du ministère.
- Je suis d’accord avec toi. Harry, que penses-tu d’aller faire un tour à la montagne demain matin ?
- Ça fait longtemps que je n’y suis pas allé ; en fait, je crois même n’y être jamais allé ! Pour moi c’est bon, Hagrid ?
- Pas de problème !
- Maintenant que la première mission est prête, dit Harry, je suggère que lorsqu’il y a du monde qui part en mission, les gens qui restent s’entraînent à des techniques de combat ou à des sortilèges qui leur sont inconnus. Pour ma part, j’ai eu une idée, cela concerne Poudlard professeur.
- Ah, qu’elle est cette idée ? Demanda McGonagall.
- Je pensais que je pourrais aller une ou deux fois par semaine à Poudlard et enseigner aux élèves majeurs qui le souhaiteraient des sortilèges avancés qu’ils n’ont pas eu le plaisir de faire durant leur scolarité. En fait, formé des élèves compétents pour qu’ils deviennent membres de l’Ordre.
- Excellente idée, j’en parlerais une fois revenu à Poudlard. D’ailleurs, puisqu’on en parle, je voulais vous avertir que mon équipe ne sera là seulement le week-end où en cas de réel besoin. Il est impensable que les jeunes ratent des cours, surtout en cette période !
- Bien entendu professeur, je le savais déjà. Répliqua Harry. Donc, pour ce qui est de nous entraîner lorsque nous ne sommes pas en mission je vais construire une salle. Ou plutôt je vais la construire mais sous le jardin. Seul nous, membres de l’Ordre auront connaissance de cette salle ; elle aura une communication directe avec la maison et ce sera le seul endroit dans cette propriété où nous pourrons transplaner. Cette salle comprendra en fait deux salles : une qui sera assez grande pour que nous puissions tous y tenir à l’aise, dans laquelle je rajouterais une cuisine. Et la seconde salle sera une salle de combat, elle sera équipée pour : les murs seront fait de manière à ce que tous types de sortilèges s’écrasent dessus et ne rebondissent pas. Il y aura des épouvantards, des coussins ... cette salle sera désormais le QG de l’Ordre. J’en serais le gardien du secret. Y a-t-il quelque chose que vous voudriez rajouter ?
- Harry tu te paies notre tête demanda Ron, c’est impossible de réaliser ce que tu viens de dire !
- Weasley, Harry est assez puissant pour construire un château en un jour alors ce n’est pas deux misérables petites salles qui vont l’arrêter. Je l’ai vu ce matin avant que tout le monde n’arrive faire tout un tas de modifications dans cette pièce, elle est deux fois plus grande !
- Merci Drago. Et au passage Weasley s’appelle Ron.
- Oui, Ron, excuse-moi.
- Bon, rien d’autre ? Demanda Harry. Très bien, que chacun retourne à ses occupations, professeur je compte sur vous pour faire passer l’info à Poudlard, mais que ça ne sorte pas de l’école.
- Bien sur, je jetterai un sort du Secret sur le château.
- Ok, moi je vais me mettre au travail et construire la salle dès cette après midi. Ah oui, j’allais oublier : La Maison des Anges, vous vous rappelez ? Tous acquiescèrent. Il faudra penser à ça lorsque vous voudrez transplaner ici. Et Hermione, tu peux nous refaire le coup des Gallions, s’il te plait ?
- Bien sur ! Elle expliqua à l’assemblée : chacun de nous aura un Gallion, un faux, qui chauffera lorsque Harry voudra que l’on se rassemble. Ayez-le sur vous en permanence, c’est très important !
- Merci Hermione, vous avez compris ?

Il y eu des « oui », des « d’accord » et des « Ok » dans toute la salle.

- Maintenant, je vous souhaite à tous une bonne fin de journée, merci d’être venu et je vous ferai savoir lorsque les géants sauront de notre côté. Hermione vous distribuera un Gallion lorsque vous partirez. Harry s’adressa à Hagrid, tu veux rester dormir ici cette nuit pour éviter de faire le voyage demain matin ?
- Merci Harry, mais je ne voudrais pas vous déranger, vous avez déjà Lucius ...
- Mais non Hagrid, répliqua Ginny, tu ne nous déranges pas du tout.
- Bon, dans ce cas merci.

Une heure plus tard, tout le monde était partit. Harry et Ginny avaient eu une idée : la maison voisine était à vendre, ils avaient proposé aux Malefoy de l’acheter et Harry y à construit une communication entre la sienne et la leur. Lucius lui avait aussi demandé de sceller leur porte d’entré de manière qu’aucune magie (surtout celle de Voldemort) sauf celle de Harry ne puisse parvenir à l’ouvrir. Harry avait fait toutes les modifications nécessaires pour que de l’intérieur, la maison soit une réplique parfaite de leur actuelle demeure (les Malefoy ont quitté leur manoir depuis le départ de Drago). Ensuite, il y avait fait transplaner tout leur mobilier. Il y avait un étage de plus que dans leur ancienne maison, Drago et Liliane s’y étaient installés, à cette étage il y avait deux chambre ce qui permettait à Scorpius de venir pendant les vacances. Hagrid avait pris l’une des chambres qui avaient servit aux Malefoy.
Il était vingt heures quand, épuisé, Harry se pose dans le canapé après une journée de dur labeur. Lily était venue s’asseoir à côté de lui et elle s’endormit dans ses bras, Harry n’attendit pas longtemps pour aller la rejoindre. Les Malefoy dormaient dans leur nouvelle ex maison, Hagrid dormait dans la chambre d’amis et Harry et sa fille dormaient sur le canapé. Ginny alla avec eux et s’endormit dans les bras de son amoureux.






Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:59:50 (2017)    Sujet du message: les aventures d'Harry potter

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    HarryPotter&Twilight Index du Forum -> Fictions -> Harry Potter Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com